Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
capgemini Retour

Capgemini

Date de création : 1967

Activités : Services en ingénierie informatique

Effectif : 125 000

Site web : www.fr.capgemini.com

Siège social : 11 rue de Tilsitt, 75017 Paris

Capgemini fournit quatre types de services.

• Capgemini Consulting propose des services de conseil aux entreprises, cette activité
représentant 5% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Capgemini Consulting accompagne ses
clients dans leur développement en proposant des solutions innovantes pour transformer les
entreprises.
• Capgemini propose également des services d’intégration de systèmes, qui représentent 40% du
chiffre d’affaires du groupe.
• Sogeti est la division de Capgemini qui propose des services informatiques de proximité.
L’entreprise offre ainsi des solutions locales en termes d’ingénierie, de tests, d’applications et
d’infrastructures. Sogeti contribue à hauteur de 15% au chiffre d’affaires du groupe.
• Capgemini propose également des services d’infogérance, qui consistent à accompagner
les entreprises dans la gestion de leur système d’information. Les services d’infogérance
représentent 40% du chiffre d’affaires du groupe.
• En 2012, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 10,3 milliards d’euros, pour un résultat net de
370 millions d’euros.

Historique

L’entreprise Capgemini a été créée en 1967 à Grenoble sous le nom de Sogeti par Serge Kampf. L’entreprise devient un des leaders européens en 1975 suite à l’acquisition des entreprises de services informatiques CAP et Gemini Computer Systems. Sogeti devient alors Capgemini Sogeti (CGS). Capgemini connaît une phase d’expansion entre 1975 et 1979. La restructuration interne de 1989, l’arrivée de l’entreprise sur le marché américain et l’expansion européenne de l’entreprise lui permettent de devenir un des leaders mondiaux de son secteur d’activité. L’entreprise entreprend des stratégies de croissance ambitieuses entre 1990 et 1997. Capgemini acquière notamment United Research en 1990, ainsi que le groupe Mac en 1991, poursuivant ainsi son expansion sur le marché américain. Le groupe se développe en parallèle en Europe, au travers de multiples acquisitions : Capgemini acquière l’entreprise Data Logic en Scandinavie et Hoskyns au Royaume-Uni en 1990, puis l’entreprise Volmac aux Pays-Bas en 1992, ainsi que Gruber Titze & Partners en Allemagne en 1993, enfin Capgemini fait l’acquisition de Bossard en France en 1997. En 2000, le groupe Capgemini franchit une nouvelle étape dans son internationalisation avec l’acquisition d’Ernst & Young Consulting. En raison des difficultés rencontrées par le secteur des services informatiques, Capgemini choisit d’accorder une part plus importante à ses activités d’assistance technique de proximité et d’infogérance. Le groupe acquière en 2003 l’entreprise Transiciel, ce qui lui permet de doubler la taille de Sogeti, la division dédiée à l’assistance technique.